publicité

Il y a 15 ans, Edith Lefel nous quittait

Il y a 15 ans, la "Fée" nous quittait. Edith Lefel s'éteignait à l'âge de 39 ans. Considérée comme l'une des plus belles voix de la musique antillo-guyanaise, elle laissait des milliers de fans, sous le choc de sa disparition. 

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
C'était le 20 janvier 2003... La communauté antillo-guyanaise apprenait le décès d'Edith Lefel, morte dans son sommeil, à Rambouillet, en région parisienne. 
Le choc laisse place à la tristesse... De sa famille, mais également de milliers de fans, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, dans l'Hexagone et ailleurs... Tous pleurent la "Fée Edith". 

Très tôt attirée par la musique

Née à Cayenne, le 17 novembre 1963, d'une mère guyanaise et d'un père martiniquais, Edith vit les premières années de sa vie dans le département d'Amérique du Sud. 3 ans après sa naissance, sa famille s'installe en Martinique. A l'âge de 14 ans, elle s'envole pour l'Hexagone, où elle passera une grande partie de sa vie. C'est avec son frère, Laurent, qu'elle fait ses premiers pas dans le monde de la musique. 
Mais sa carrière débute véritablement en 1984 et une tournée dans la Caraïbe avec Jean-Michel Cabrimol et le groupe La Mafia. 

Des titres et duos inoubliables

En 1987, elle est choriste de Malavoi, Philippe Lavil... Elle fait d'ailleurs sa première grande scène avec l'orchestre, au Zénith. C'est aussi cette année là qu'elle enregistre de nombreux duos. "Sos Mémé" avec Ralph Thamar ou "Piti kouté gran", avec son compagnon Ronald Rubinel. Ces deux titres figurent sur son premier album "La Klé" sorti en 1988. Album pour lequel elle recevra un prix de la Sacem. Elle rencontre aussi un vif succès avec le titre "Ich manman" avec Jean-Luc Alger. 
En 1992, c'est la consécration... Elle décroche un nouveau trophée Sacem, celui de la meilleure chanteuse pour son deuxième album "Mèci" sur lequel figure le titre "Marie".
Sa carrière connaît de beaux succès. En 1996, elle chante à l'Olympia. Prestation dont elle tire un album live. Deux ans plus tard, elle interprète avec Jean-Jacques Goldman, "Chanson d'amour". Il l'accompagne sur sa tournée en 1999.
En 2000, elle reçoit la médaille nationale de l'Ordre du Mérite.

Sa carrière retracée dans ce reportage diffusé le 20 janvier 2003 : 
Carrière Edith Lefel

Des milliers de fans à ses obsèques

Au gré de ses 10 albums et nombreuses collaborations, elle devient l'une des artistes les plus appréciées. Sa mort, le 20 janvier 2003 d'un malaise cardiaque provoque une vague d'émoi au sein de la communauté, et bien au-delà. 

A (re) voir ce reportage de RFO Martinique diffusé le 20 janvier 2003 :
reactions deces Edith Lefel en Martinique

A (re) voir le reportage de RFO Paris diffusé le 20 janvier 2003 :
reactions en métropole

Ses obsèques sont un moment de tristesse immense pour sa famille, ses garçons, ses amis, mais aussi un moment de communion pour tous les Antillais, Guyanais et amoureux des chansons et de la voix d'Edith Lefel. 

A (re) voir ce reportage de RFO Paris diffusé le 25 janvier 2003 :
Obsèques Edith Lefel

A (re) voir l'émission Partition, consacrée à Edith Lefel. Présentation : Angel Etienne
PARTITION



Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play