publicité

Il y a 224 ans, l'esclavage était aboli une première fois

Célébration ce dimanche de la première abolition de l’esclavage en France, le 4 février 1794. Sous l’impulsion des insurgés haïtiens, il y a 224 ans, la Convention nationale avait procédé à un vote historique.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
2018-1794…
Il y a 224 ans, la France abolissait l’esclavage à l’issu d’un vote de la Convention obtenu de haute lutte par les Haïtiens pour toutes les terres françaises.

Tous les hommes sans distinction de couleur, domiciliés dans les colonies, sont citoyens français et jouiront de tous les droits assurés par la constitution

Une première fois en France. Cinq ans après la Révolution française, la Convention décrete la fin de "l'esclavage des nègres dans les colonies."
Pour Luc Reinette, membre fondateur du Comité International des Peuples Noirs, il est important de se souvenir du combat de "nos frères haïtiens". 

Luc Reinette, Abolition 4 février 1794

 

Sur le même thème

  • histoire

    La façade du cinéma "Renaissance" en bien mauvais état pourrait s'effondrer

    Le cinéma "Renaissance" représente un danger pour les riverains. Le maire de la ville Jacques Bangou a pris un arrêté et mis en place une déviation pour éviter de passer à côté. Une opération de réhabilitation est prévue pour rénover le cinéma le plus ancien de Guadeloupe. 

  • histoire

    Il y a 216 ans : "Vivre Libre ou Mourir"

    Le 10 mai 2018 marque le 216ème  anniversaire de la proclamation du Colonel Delgrès en 1802. Un texte adressé à "L'Univers entier" intitulé "Le dernier cri de l'innocence et du désespoir". Il y a annonce son intention de "vivre libre ou mourir".

  • histoire

    La lettre de Tony Bloncourt, résistant oublié de l'Histoire

    La cérémonie du 8 mai s'est déroulée près d'une rue qui porte le nom d'un jeune résistant communiste de 22 ans d'origine guadeloupéenne, fusillé par les Allemands en 1942. Malgré cet hommage, Tony Bloncourt figure parmi les oubliés de la Guerre. Avant sa mort il a adressé une lettre à ses parents.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play