guadeloupe
info locale

L’îlet blanc interdit à partir de ce mardi

nature
ilet blanc
l'îlet blanc ©cc-by fdormoy
Une interdiction qui durera, comme chaque année, jusqu'à la fin du mois d'août. Ce banc de sable au large de Sainte-Rose est l’unique couveuse de deux espèces d’oiseaux la petite sterne et la Sterne de Dougall.
Comme chaque année, avec le 1er mai, sonne le début de l’interdiction d’accès à l’îlet Blanc.
Ce banc de sable, situé face au bourg de Sainte-Rose, apparu après le passage d’Hugo en 1989, est l’unique site de reproduction chez nous de deux espèces de sternes : la petite sterne et la sterne de Dougall.
Une mesure d’interdiction manifestement insuffisante En publiant cette interdiction, le Parc National précise que : 

Le dérangement occasionné par la présence de personnes ou d'embarcations à proximité immédiate peut avoir de graves conséquences. Les sternes qui nichent au sol quittent leur nid au moindre dérangement : les œufs ou les poussins se retrouvent alors sans aucune protection. Si l'absence se prolonge, la progéniture périt rapidement soit par insolation, soit victime de prédateurs (bernard-l'hermite, oiseaux, ...). Les nids difficiles à distinguer dans le sable clair peuvent être aussi piétinés par les visiteurs mal informés...

sterne de Dougall

Sébastien Gilles Guadeloupe La 1ère

L’année dernière, et pour la 3ème année consécutive, la reproduction a échoué pour ces oiseaux marins, du fait de forts dérangements de la part de plaisanciers ou de kayakistes peu scrupuleux.




.Pour respecter l’arrêté préfectoral, les usagers habitués de l'îlet devront donc attendre la levée de cette interdiction, c’est-à-dire le 1er septembre, pour s’y rendre.
Des panneaux mis en place sur l’îlet lui-même et sur les quais du port de pêche de Sainte-Rose informent le public de cette interdiction qui s’impose à tous. Trois marques spéciales sont également mises en place autour de l’îlet à la limite des 100 mètres.
Publicité