Jamaïque : Vybz Kartel perd son appel et restera en prison au moins 35 ans

océan atlantique
Vybz Kartel
Le chanteur de dance hall jamaïcain Vybz Kartel reste en prison. L'artiste encore très populaire a perdu son procès en appel pour meurtre. Condamné à la prison à vie, il devra effectuer une peine de 35 ans avant de pouvoir prétendre à une libération conditionnelle. 
Le chanteur de dance hall Vybz Kartel, de son vrai nom Adidja Palmer, a perdu son procès en appel pour meurtre, ce vendredi 3 avril, selon le quotidien jamaïcain The Gleaner
 

Peine de sûreté de 35 ans pour le chanteur

Après deux ans d'attente, le jugement de la Cour d'appel a finalement été rendu. La Cour a également maintenu les condamnations de ses co-accusés, l'artiste Shawn Storm et deux autres individus, Kahira Jones et Andre St John.
En 2014, Kartel et ces 3 hommes avaient été reconnus coupables du meurtre de Clive Lizard Williams. Ils avaient, tous les 4, été condamnés à la prison à perpétuité. Le juge en charge de l'affaire avait ordonné que Vybz Kartel purge une peine de 35 années avant de pouvoir prétendre à une libération conditionnelle. 
Les autres accusés, eux, devaient effectuer 25 années d'emprisonnement avant d'être admissibles à la libération conditionnelle.
 

Un procès de 6 mois

Le procès de Vybz Kartel, en 2014, est l'un des plus longs ayant jamais eu lieu à la Jamaïque. 
Durant le procès, des notes audio, des messages et des vidéos, récupérées sur différents téléphones avaient démontré que la victime avait été attirée dans une maison de Havendale, avant d'être battue à mort.
Le témoin principal avait indiqué que Williams gisait au sol et ne bougeait pas, quand il avait lui-même fui la maison. 
Kartel et ses co-accusés avaient nié toute implication dans ce meurtre. Au terme d'un procès de près de 6 mois, ils avaient finalement été condamnés. 
Il semblerait qu'un juré ait tenté de soudoyer les autres membres du jury afin qu'ils acquittent la star et ses compagnons de procès.