Jean-Luc Mélenchon sur le piquet de grève du Centre Hospitalier de la Guadeloupe

social
DOMOTA ET MELANCHON
©E-M. Golabkan
Le leader de la France Insoumise est allé devant le CHU à la rencontre du collectif mobilisé. Il doit ensuite aborder avec la population les problématiques de l’eau avant son grand meeting ce soir au Gosier.

Comme un passage obligé pour les candidats à la présidence de la République en visite en Guadeloupe, en ces temps d'insurrection sociale et sociétale, où il faut pouvoir faire entendre son "Je vous ai compris". Et c'est bien ce que Jean-Luc Mélenchon tenait à dire aux professionnels de la santé et à tous ceux qui les soutiennent sur le piquet de grève installé à l'entrée du CHUG.

Un piquet qui, justement, en raison de l'échec des négociations ce mardi, avait été renforcé ce mercredi matin avec même, pendant un temps, le blocage de l'entrée du Centre Hospitalier Universitaire. 
C'est dire que le candidat de La France Insoumise ne pouvait mieux faire que de venir écouter leurs doléances. Il les aura entendues à travers les apartés que ces instants au milieu des grévistes lui ont permis d'avoir, et surtout, avec un échange direct avec Elie Domota, le leader du LKP.

©Guadeloupe

Malgré cette proximité de vue, Elie Domota préfère garder la tête froide. Il se sait en face d'un candidat à la présidentielle et met à profit une telle opportunité pour faire passer le message du Collectif sans aller jusqu'à placer les intérêts défendus dans le panier du premier ou du second venu...
Elie Domota, LKP

©Guadeloupe

Quant à Jean-Luc Mélenchon, sa visite le conduira ce mercredi après-midi, sur le territoire de la commune du Gosier, d'abord pour rencontrer des usagers privés d'eau, et ensuite, pour y tenir meeting dans la soirée.