Jérôme Laporal convertit Marie-Galante au bobsleight

sport
©Guadeloupe
Il s'est fait connaître pendant les Jeux Olympiques d'hiver à Pékin. Jérôme Laporal, l'homme du soleil qui glisse sur la glace, est de retour à Marie Galante. Trois mots pour résumer son séjour : Repos, partage et fièrté !

Ce nom qu'il porte, tout le monde le connaît à Marie-Galante. Un nom de famille courant, particulièrement à Capesterre de Marie-Galante. 
Mais à ce patronyme connu, Jérôme a ajouté son prénom et surtout, sa passion : le bobsleigh. Il est celui qui a osé se qualifier pour participer aux Jeux Olympiques dans une discipline peu connue sous les latitudes des Antilles. Au point que, chaque fois qu'un Antillais s'y intéresse, cela devient un évènement. 

VOIR AUSSI : Bobsleigh : Jérôme Laporal premier Marie-Galantais à participer aux Jeux Olympiques

Né à Marie-Galante, Jérôme Laporal y a passé toute son enfance avant d'arriver dans le Nord de la France  où il vit désormais. À 28 ans, cet agent de Police s'est pris de passion pour le bobsleigh, une discipline qu'il a connu à Tourcoing. Son allure de sprinter, l'un des 20 meilleurs sprinteurs français en 2018, avait attiré l'attention des entraîneurs de bobsleight qui l'y ont très vite converti. 

Jérôme Laporal en compétition
. ©Johann Groder /Expa

Au point qu'en février dernier, il figurait sur la liste des sportifs de sa discipline aux Jeux Olympique et s'était même lancé le défi de remporter une médaille olympique dans cette discipline.

Nouvel héros de Marie-Galante, Jérôme Laporal s'est aussi attaché à partager les valeurs morales qui sont les siennes avec la jeunesse de son île natale