guadeloupe
info locale

José Toribio sera fixé sur son sort le 26 avril prochain

justice
José Toribio
José Toribio en casquette blanche lors du tour cycliste au Lamentin ©clp
Le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre a mis sa décision en délibéré au 26 avril prochain. José Toribio, l’ancien maire de Lamentin est poursuivi pour favoritisme, faux et usage de faux, détournements de fonds publics.
Le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre a analysé le dossier des lampadaires de Lamentin hier après-midi.
L’ancien maire de la commune a comparu pour favoritisme, faux et détournement de fonds public dans le dossier des lampadaires du Lamentin. Le parquet a requis 6 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende à son encontre. L’élu est soupçonné d’avoir favorisé  un de ses amis dans l’attribution de ce marché en 2009.
Pour l’actuelle municipalité, ce marché qui a coûté 1 million 300 euros  à la mairie mais seulement 300 000 euros à la société chargé d’installer les lampadaires est une perte importante. Elle s’est d’ailleurs constituée partie civile.

Maître Christophe Samper l’avocat de la commune

Pour la défense de l'ancien maire, José Toribo est purement et simplement innocent

Roland Ezelin, avocat de José Toribio


 

Publicité