Kazabrok, magasin social et solidaire, permet de s'habiller pour 50 centimes lors de braderies

solidarité
Kazabrok braderie
©Capture
Deux fois par mois, le magasin social et solidaire Kazabrok fait une braderie en proposant des vêtements à 50 centimes. Une aubaine pour s'habiller à petits prix. 
S'habiller pour moins cher, c'est la promesse de Kazabrok toute l'année. L'association, située au Raizet, aux Abymes, propose des meubles, électroménager et vêtements, à petits prix. Et deux fois par mois, un gros déstockage permet aux clients de se vêtir pour 50 centimes, seulement. 
 

Magasin militant 

Créée en 2007, la brocante solidaire, devenue association Kazabrok en 2009 est aujourd'hui un lieu incontournable. Pour Franck Phazian, son créateur, la mission de l'association est double, tendre vers le zéro déchet ultime tout en réinsérant des jeunes en difficulté. 
Les employés de Kazabrok reçoivent régulièrement vêtements délaissés au fond des placards et électroménager en panne. Ils rénovent, réparent et remettent en état, avant de les proposer à la vente dans le magasin solidaire. En premier lieu, l'objectif était de venir en aide aux plus démunis. 
La crise sanitaire a considérablement freiné l'activité du magasin. Aujourd'hui, la structure compte peu de personnel. Mais pourtant, il y a beaucoup de travail. Le confinement a permis à de nombreux Guadeloupéens de ranger leur habitation, de faire le tri. Conséquence, dès le déconfinement, la brocante a vu défiler énormément de donateurs. Ces arrivages ont permis d'organiser ces braderies, dont la dernière se tenait les 16 et 17 octobre. 

A (re) voir le reportage d'Alexandre Houda et Christian Danquin :