guadeloupe
info locale

Kéni Piperol file vers la Martinique

voile
François Jambou, le leader de la course
François Jambou, le leader de la course ©La Mini Transat
Le jeune marin Guadeloupéen occupe ce matin la 10ème place au classement des séries /61. Il est désormais à 7416 milles de la ligne d'arrivée au Marin que les premiers devraient passer dans deux jours.
Les concurrents de la mini transat doivent probablement déjà sentir l'air du Marin en Martinique et s'en approchent chaque jour un peu plus. A ce rythme on s'attend à les voir longer les côtes de la Martinique dès jeudi. François Jambou, le leader de la course, était ce matin à moins de 500 milles de l’arrivée. 
Une situation de course face à laquelle Kéni Piperol reste motivé pour la course. Il a perdu deux places par rapport à celle qu'il occupait dimanche mais le jeune marin reste aux commandes, non sans veiller à informer ses supporters sur son avancée.  Une vidéo prise au départ de la course, avant les grandes fatigues de la course

L'actualité de la course 


Avec près de 100 milles d’avance sur Axel Tréhin (945) à moins de 500 milles de l’arrivée, François Jambou (965) a pris une très belle option pour la victoire finale. Erwan Le Méné (800) est solidement installé à la 3e place. Tanguy Bouroullec (969) est relégué à plus de 50 milles d’Erwan. La flotte des protos s’étire sur près de 800 milles entre François Jambou et Marie Gendron (930), 20e. 

En série, trois grands groupes se dégagent. Le premier est composé du leader Ambrogio Beccaria (943) et de ses poursuivants. Dans l’axe de l’intouchable Italien, Benjamin Ferré (902) et Nicolas D’Estais (905) sont quasiment bord à bord, suivis de près par Félix de Navacelle (916), légèrement décalé au Nord. Lauris Noslier (893) attaque franchement dans le Sud. A noter que Pierre Le Roy (925), météorologue dans la vie civile, se décale également dans le Sud. Et Pierre a quelques notions de météo.
Le deuxième groupe est composé des coureurs classés de la 7e (Guillaume Quilfen) à la 15e place (Florian Quenot) au nombre desquels Kéni Piperol à la 10è place. Si les espoirs de podium semblent compromis, ces neufs marins se livrent une belle régate et ne lâchent rien. Juste derrière ce groupe, on trouve Kevin Bloch (697) et Violette Dorange (955) qui tracent leur route en faisant leurs propres choix. 
Le troisième grand groupe est le plus fourni, mais aussi le plus étalé avec un décalage Nord/Sud très conséquent. Mais les écarts en distance au but sont faibles. Du 18e Benoit Formet (887) au 40e Mathieu Gobet (455), il y a ce matin 110 milles d’écart.
Publicité