L’application « Uber Eats » s’implante en Guadeloupe et en Martinique.

consommation
Uber eats
©uber eats
Depuis la pandémie, plusieurs applications existent déjà pour faire des commandes de nourriture à distance et se faire livrer des repas à domicile. Mais cette fois, c’est un géant qui arrive pour conquérir les Antilles…

Déjà présents à la Réunion, ainsi que dans plus de 270 agglomérations de l’hexagone, l’application "Uber Eats", spécialisée dans la livraison de repas à domicile, part à la conquête des Antilles.

A compter de ce jeudi, il est désormais possible, via l’application, de se faire livrer les plats des restaurants favoris en moins de 30 minutes. 27 restaurants sont d’ores et déjà partenaires, 5 aux Abymes, 6 à Pointe-à-Pitre et 16 à Baie-Mahault. Il y en a 17 en Martinique.
Les prochaines semaines devraient être consacrées au développement de nouveaux partenariats mais aussi à l’extension de cette zone de livraison.. 

Pour se faire livrer, rien de plus simple. Il suffit de télécharger l’application disponible sur tous les systèmes d’exploitation et en quelques clics on peut choisir les plats.

Mais si "Uber eats" est un géant à l’échelle nationale, il arrive sur un marché concurrentiel puisqu’il existe déjà sur le territoire de la Guadeloupe plusieurs applications de ce type.
L’arrivée de ce nouvel opérateur fera probablement baisser les coûts de livraison jugés très élevés par certains restaurateurs mais aussi, par certains clients.

uber eats 2

En tout état de cause, le lancement de cette activité permettra aussi le recrutement de plusieurs coursiers partenaires selon l’entreprise.
Depuis l’année dernière, le confinement lié à la Covid 19 a entrainé une forte croissance de la livraison de repas a domicile.