L'ARS et la Préfecture s'apprêtent à renforcer les mesures sanitaires en Guadeloupe

coronavirus
Directeur CHU, préfet et ARS
Le directeur du CHUG, le Préfet de Région et la directrice de l'ARS lors de leur conférence du 24 septembre 2020 ©Guadeloupe la 1ère

Selon les premiers éléments, les chiffres des contaminations seraient mauvais cette semaine. Le service réanimation du CHU de la Guadeloupe serait proche du seuil critique. Les services de l’Etat s’apprêtent à donner un nouveau tour de vis supplémentaire.

Flambée du nombre de nouveaux cas dans l'Archipel guadeloupéen pour ces derniers jours. La présence de nombreux clusters sur le territoire en est l’illustration. Une situation qui se complique avec le service de réanimation du Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe. Il a dépassé, lundi dernier, les 16 lits covid sur 38, alors même que les autres lits réanimation sont tous occupés par d’autres pathologies. Un casse-tête pour la prise en charge des nouveaux malades.

Une tension du CHU qui s’accompagne d’une situation nouvelle, inédite. Les centres hospitaliers des trois régions d’Amérique : Guadeloupe, Martinique et Guyane sont en tension en même temps. La coopération interrégionale sanitaire ne pourra pas jouer, avec l’envoi ou la réception de situations graves.

Vers un renforcement des mesures sanitaires

Selon ce que l'on sait, l’Etat s’apprêterait à prendre des mesures complémentaires similaires à Fort-de-France, demain à l’occasion du point hebdomadaire du comité de suivi de l’Archipel entre les services de l’Etat et l’Agence Régionale de Santé. Le couvre-feu pourrait être avancé. Des mesures de fermetures de certains établissements et de certains commerces. Le nombre de personnes dans les centres commerciaux devrait aussi être revu, drastiquement, à la baisse. Plusieurs établissements scolaires de l’académie ont déjà informé les élèves de mesures de « distanciel » pour le passage des examens. Le contrôle continu sera privilégié. De nouvelles modalités d’accueil et de prise en charge des élèves ont été discutées.

De fait, la Guadeloupe prend de plein fouet cette troisième vague de l’épidémie. D'ores et déjà, dans certaines communes, on met tout en oeuvre pour faire face à la propagation du virus.

Jules Otto, maire de Vieux Habitants