L'un des "grands frères" remis en liberté par la Justice en Martinique

justice
Tribunal de Fort de France
©Martinique la 1ère
Il est surnommé le Boss de Basse-Terre. Il est aussi considéré comme l’un des grands-frères qui auraient pris part aux émeutes de 2021 en Guadeloupe et en auraient tiré profit. Pourtant, il vient d'être libéré, faute d'éléments suffisants pour son maintien en détention

L'homme avait été incarcéré en Martinique, après son interpellation en juin dernier.
La chambre de l’instruction de la Cour d’Appel de Fort de France a estimé qu’il n’y avait pas lieu, faute d’éléments suffisants dans le dossier, de prolonger son mandat de dépôt. Elle a donc décidé de le remettre en liberté.

Alors que l'enquête se poursuit pour déterminer les responsabilités dans les émeutes de la fin de l'année 2021, le rôle de ceux que certains appellent "les grands frères" est une importante question au cœur de ce dossier. Pourtant, l'image qu'ils ont donnée d'eux-mêmes reste équivoque.

©Guadeloupe

Voir : Grands frères ou gangsters : qui sont les suspects des violences de novembre en Guadeloupe

Voir aussi : Les avocats des "grands frères" protestent contre le régime auquel ils sont soumis