La Guadeloupe se met au diapason de la Route du Rhum 2022

voile
Ce ponton accueillera, à compter de la semaine prochaine, jusqu'à 20 Imocas de la Route du Rhum 2022.
Ce ponton accueillera, à compter de la semaine prochaine, jusqu'à 20 bateaux type Imoca de la Route du Rhum 2022. ©Mickaël Bastide
Pointe-à-Pitre, Le Gosier, Sainte-Anne, Basse-Terre, Anse-Bertrand... il n’y a pas qu’un Village de la Route du Rhum 2022, en Guadeloupe, mais plusieurs, partout où les bateaux peuvent être vus, voire simplement aperçus, ou là où les activités nautiques sont pratiquées. Tous les organisateurs d’évènements liés à cette course veulent être de la fête et attendent le public en nombre.

Dès ce week-end, la Guadeloupe vit au rythme de la Route du Rhum 2022, alors que les skippers de la douzième édition de cette course transatlantique en solitaire sont partis de Saint-Malo il y a trois jours (mercredi 9 novembre 2022) et que les premiers compétiteurs sont attendus en début de semaine prochaine, à Pointe-à-Pitre. Les villages, animations et rendez-vous sont nombreux, afin que la population locale et les visiteurs internationaux suivent cet évènement et, pour certains, découvrent l’archipel et ces spécificités.

En effet, en plus de l’organisateur officiel "OC Sport Pen Duick" et de la Région Guadeloupe, des initiatives communales, privées et d’entreprises ont été prises.

Un évènement, plusieurs villages

L’animation autour de l’évènement planétaire que représente la "Route du Rhum – destination Guadeloupe" ne se concentrera pas uniquement sur la ligne d’arrivée.

Dès ce samedi 12 novembre et jusqu’au 4 décembre, le public peut arpenter le Village officiel de la Route du Rhum, au Mémorial Acte. En plus d’exposants, une scène y a été installée, pour la tenue de concerts notamment. Selon la configuration, le public aura, face à lui, tant le spectacle que la mer, en fond d’écran.
Marie-Lyne Plaisir et Daniel Querin ont constaté l’effervescence, sur place, au moment des derniers préparatifs, hier :

Village de la Route du Rhum : les derniers préparatifs ©Marie-Lyne Plaisir et Daniel Querin - Guadeloupe La 1ère

Autre site qui accueille le public, dans le cadre de la Route du Rhum : la Marina de Bas-du-Fort, au Gosier, où seront amarrés la plupart des bateaux de la course, après leur arrivée. Durant deux semaines (du 12 au 27 novembre), ce sera l’effervescence en ces lieux, au regard de la multiplicité des stands et du programme d’animations musicales et culturelles prévues.

Nous avons un peu plus de 60 exposants : des exposants de dégustation de rhum, dans le textile, avec plein de choses à découvrir. Donc nous invitons toute la population de la Guadeloupe à venir découvrir nos exposants. Nous avons des animations qui commencent à partir de 11h00 le matin, jusqu’à 22h00 le soir, pour tout le week-end et jusqu’à 20h00 en semaine. Le soir, nous avons un lunch-bar et un dôme qui vont accueillir des artistes (des groupes de musique, des démonstrations d’art plastique, etc.).

Béatrice Potony, régisseuse du village de la « Route du Rhum – Destination Guadeloupe » à la marina de Bas-du-Fort (au micro de Julien Babel)

Même si on décèle un vrai enthousiasme, parmi les acteurs économiques de la Marina, l’affluence annoncée amène son lot de contrariétés, comme l’a constaté Julien Babel ; voici son reportage :

Village de la Route du Rhum, à la marina de Bas-du-Fort : du positif et quelques couacs

La précédente édition de la Route du Rhum avait drainé 100.000 personnes à la Marina, selon les organisateurs ; fréquentation qu’ils espèrent plus importante, cette année. Il est donc capital que le village donne la meilleure image possible.

La Marina est inévitable. Si effectivement la Marina n’accueille pas les coureurs, il n’y a plus de Route du Rhum. Donc, on est en train de travailler, pour que l’accueil se fasse dans les meilleures conditions possibles, en sachant que cela pose quelques difficultés, à la fois aux plaisanciers qui sont sur site, à certains commerçants dans le voisinage. Cela pose quelques problèmes de parking et de stationnement, mais bon, c’est pour 15 jours. C’est un évènement majeur, pour la Guadeloupe et chacun doit faire des efforts.

Jean-Paul Fischer, directeur de la capitainerie de la Marina de Bas-du-Fort (au micro de Julien Babel)

Un "Village Nautique" à l’initiative de l’ANASA ouvre également ses portes, aujourd’hui, sur la base régionale de Sainte-Anne, sur la plage du bourg. La municipalité a choisi de décliner son programme d’animations culturelles et sportives autour de cette manifestation, durant ce mois ; la programmation est à consulter > en cliquant ici.

La Place de la Victoire de Pointe-à-Pitre sera aussi très fréquentée, au fil des arrivées des skippers. Quoi de plus normal que des stands d’artisans y aient pris place ?! Ce, dès hier, comme nous l’évoquions dans l’article ci-dessous :

A LIRE AUSSI : Route du Rhum 2022 : "Pointe-à-Pitre is back"

Le Chef-lieu de la Guadeloupe, Basse-Terre, ne sera pas en reste et aura aussi son village, du 16 au 19 novembre, sur l’esplanade du Port de la ville.

A Lauricisque, autre quartier de Pointe-à-Pitre jouxtant la mer, un zoom est fait sur l'économie bleue.

Parlons aussi d'Anse-Bertrand, dans le Nord Grande-Terre, d'où les bateaux pourront être aperçus, dès lors qu’ils entreront dans les eaux guadeloupéennes, avant de contourner l’archipel par l’Ouest. La ville et la Région donnent rendez-vous à tous au village pédagogique et artisanal "Cap Ô Nord", du 13 au 15 novembre 2022, à Ravine Sable, de 9h à 18h. De nombreuses animations y sont prévues : des stands autour de la protection et la préservation du milieu marin, de produits artisanaux, des métiers de la mer, mais aussi des expositions, des jeux, des démonstration de danses traditionnelles, des animations musicales, des découverte de la gastronomie, etc.

Programme Cap Ô Nord
Programme Cap Ô Nord ©Ville d'Anse Bertrand

Un appontement dédoublé pour l’accueil des Imoca, à la Darse

A noter aussi que, dans le cadre d’une convention signée avec la Région, comme en 2018, le Grand Port Maritime de la Guadeloupe (GPMG) a notamment fourni et installé des équipements nautiques, ce samedi, en vue de l’arrivée de la mythique course transatlantique.

Il est question d’un appontement d’honneur au droit du Mémorial ACTe, d’une longueur de 72 mètres et d’une largeur de 8 mètres, dédié à l’accueil des navigateurs pour le protocole officiel et, par ailleurs, d’un appontement implanté dans le plan d’eau de la Darse de Pointe à Pitre, face à la place de la Victoire, d’une longueur de 240 mètres et d’une largeur de 2 mètres, pour l’accueil d’un vingtaine de bateaux type IMOCA.

Ary Chalus, président de la Région Guadeloupe, Marie-Luce Penchard,présidente du conseil de surveillance du GPMG et Jean-Pierre Chalus, président du directoire du GPMG
Ary Chalus, président de la Région Guadeloupe, Marie-Luce Penchard, présidente du conseil de surveillance du GPMG et Jean-Pierre Chalus, président du directoire du GPMG. ©Alexandre Houda

A la Darse, la grande différence, par rapport à l’édition précédente, c’est une installation qui a été dédoublée, qui permet d’accueillir plus d’Imoca.

Jean-Pierre Chalus, président du directoire du Grand port maritime de la Guadeloupe
Jean-Pierre Chalus, président du directoire du Grand port maritime de la Guadeloupe ©Alexandre Houda et Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère
Appontement installé par le GPMG, à La Darse, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère

 

Zoom sur la mer et ses débouchés

Pour Pôle Emploi, la "Route du Rhum – Destination Guadeloupe" est l’occasion de mettre à l’honneur l’économie bleue et les emplois qui y sont rattachés (secteurs de la pêche, portuaire, de l’agro-transformation, de la poissonnerie, la Marine, le sauvetage, les sports nautiques...). Les acteurs des différentes agences seront présents, sur les villages de l’évènement, pour informer et présenter les opportunités liées aux métiers de la mer et les formations correspondantes.
Le programme complet sera disponible > en cliquant ici