La Maison Liensol à Basse-Terre bientôt rénovée grâce à la fondation du Patrimoine

patrimoine
La maison Liensol après première rénovation
©Gernic

La fondation présidée par Stéphane Bern a décidé d'octoyer 751 000 Euros pour la rénovation de quatre sites en Outre-mer. En Guadeloupe, c'est la maison Liensol à Basse-Terre qui en bénéficiera.

C'est grâce aux fonds collectés par le Loto du Patrimoine de la Française des Jeux, que la Maison Liensol à Basse-Terre va pouvoir bénéficier d'une dotation de 81 000 euros qui lui sera versée par la Mission Bern afin de financer sa rénovation. 

Et avec elle, ce sont quatre sites de l'Outre-mer qui vont pouvoir être entièrement rénovés

Un monument témoin de l'histoire de Basse-Terre et de la Guadeloupe

Située entre les rues de la République, Saint-François et Léonard à Basse-Terre, la Maison Liensol a été construite à la fin du 18ème siècle. Elle fait d'ailleurs partie des plus anciens bâtiments de la ville et de l'île.

A l'origine, elle avait une double vocation : lieu d'habitation elle comprenait aussi un local commercial. Elle conserve d'ailleurs les vestiges de l'ancienne boulangerie. C'est un négociant nommé Dominique Olivier qui l'avait faite construire sur ce qui s'appelait alors la place aux Herbes. Dominique Olivier était d'ailleurs propriétaire de plusieurs terrains et maisons dans le quartier.

Escalier Liensol

En 1807, la propriété se compose de deux corps de logis reliés par deux ailes autour d'une courette. La maison principale, à étage, en maçonnerie, couverte en tuiles, est divisée en deux appartements. Au rez-de-chaussée se trouvent deux boutiques qui communiquent avec la galerie fermée . Deux escaliers mènent au premier où se trouvent des salles de billard. L'aile en retour d'équerre, longeant la rue du Galisbé (Léonard) , est occupée par des chambres. Ouvrant aussi sur la courette intérieure, le second bâtiment abrite une boulangerie avec un four. A l'origine, les bâtiments étaient couverts en tuiles et en essentes, puis uniquement en essentes. Celles-ci ont été remplacées par des tôles.

Intérieur Maison Liensol

En 1844, 15 esclaves étaient attachés à la boulangerie. Une galerie en bois a été ajoutée sur la façade antérieure au cours du 19e siècle. Vers 1950, des travaux ont eu lieu : remplacement de la galerie en bois par une en béton, construction d'une terrasse en béton sur le corps arrière et d'une cheminée hors-oeuvre pour remplacer la cheminée du fournil du 18e siècle de section carrée, toujours en place, construction d'un escalier extérieur en béton. 

Maison Liensol avant

Inscrite aux monuments historiques le 28 mars 2002 elle a fait l'objet d'une première rénovation en 2013.

Plus qu'une rénovation, une résurrection 

Grâce à la rénovation financée par la Fondation du Patrimoine, c'est tout un projet de remise en valkeur qui va pouvoir être mis en oeuvre. Le projet est d'ailleurs annoncé, il y prévoit :

- Siège du Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) de Basse-Terre, dans un dispositif multisite avec la Maison de l’Architecture et du Patrimoine, avec une exposition permanente sur le patrimoine et l’architecture de la ville, un espace atelier, un guichet de visites et une boutique de musée ;

- Création d’une brasserie au rez-de-chaussée ;

- Aménagement des espaces publics extérieurs, symboliques et mémoriels.

Voir aussi : 

Maison Liensol à Basse-Terre

- La plateforme ouverte du patrimoine

Les Outre-mer en continu
Accéder au live