La rentrée scolaire reportée au 13 septembre, dans toutes les Antilles françaises

éducation
Salle de classe - école
©DR
La rentrée scolaire est reportée au 13 septembre en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy, mais aussi dans une partie de la Guyane. L’annonce a été faite, ce mercredi, par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, au sortir du conseil des ministres.

Les élus et les syndicats de l'éducation de Guadeloupe, appuyés par le préfet et la rectrice d'académie, ont été entendus, par le Gouvernement. Ils prônaient le report de la rentrée scolaire, le temps d'organiser une vaste concertation, dans le but d'organiser le retour des élèves et des personnels des établissements dans de bonnes conditions, d'un point de vue logistique, ou encore infrastructurel, dans l'actuel contexte de circulation active de la Covid-19 chez nous.

Un courrier avait été envoyé en ce sens, au Ministre de l'éducation et au premier ministre, lundi 23 août 2021.

La réponse n'a pas tardé, puisque le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé, ce mercredi 28 août, à l'issue du Conseil des ministres que la rentrée 2021 était repoussée au lundi 13 septembre. Elle devait avoir lieu le 2 septembre, selon le calendrier initial.
Une décision valable pour l'ensemble des territoires français des Antilles, mais aussi pour les zones de Guyane les plus impactées par la pandémie. 

La rentrée scolaire avait déjà été reportée en Polynésie française et il a été décidé, ce matin, lors du conseil de défense, de repousser également la rentrée scolaire, au 13 septembre, en Guadeloupe, en Martinique à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy ainsi que dans la partie de la Guyane, en zone rouge.

Gabriel Attal, porte-parole du Gouvernement

Reste maintenant à définir dans quelles conditions les élèves seront accueillis, pour éviter à tout prix de favoriser la circulation du coronavirus. La préoccupation de tous les acteurs est de garantir la sécurité sanitaire de l'ensemble des membres de la communauté scolaire.