La success story des frères Oualli pour inspirer les jeunes générations

éducation
Frères Oualli avec lycéens LP St Georges
©Ludivine Guiolet-Oulac
Les frères Oualli ont réussi dans l'horlogerie de luxe. Ils sont venus témoigner de leur expérience devant des lycéens de Terminale et étudiants de BTS du lycée Chevalier Saint-Georges, aux Abymes. Et pourquoi pas les inciter à se lancer dans l'entrepreunariat.

On dit souvent que l'on ne développe pas assez la culture d'entreprise à l'école. Pourtant, l'entreprenariat offre des débouchés. Chantal Cusset Gaydu, proviseure du lycée polyvalent Chevalier de Saint-Georges l'a bien compris. 
D'où cette rencontre entre les frères Oualli et des élèves de l'établissement. Une rencontre et des échanges avec des entrepreneurs guadeloupéens à dimension internationale. 

Oser et croire en ses rêves

Elèves de Terminale ou étudiants de BTS, ils ont suivi avec grand intérêt la présentation effectuée par Kévin et Nicolas Oualli, créateurs de la marque Halchimy. 
Un projet rêvé avant d'être réalisé. Se lancer dans l'horlogerie n'était pas le choix de carrière des deux frères. Pourtant, ils se sont laissés guider par leur envie de conquérir ce marché plutôt restreint. 
Avec à la clé, une belle réussite. 

Et c'est le message qu'ils sont venus partager avec ces entrepreneurs de demain, croire en leurs rêves. 

©Guadeloupe

Et c'est un proviseur, visiblement ému qui a assisté aux échanges entre ces "grands frères" et la jeune génération guadeloupéenne.
Pour Chantal Cusset Gaydu, l'objectif de ces rencontres est d'"emmenener les élèves le plus haut possible" en leur faisant découvrir des "modèles positifs" et pourquoi pas "leur ouvrir des possibles". 

©Guadeloupe


A voir le reportage de Ludivine Guiolet-Oulac et Jean-Marie Mavounzy :