‘’La tuerie des 26 et 27 mai 1967’’ dans les rues de Pointe-à-Pitre racontée par Gilbert Coco

histoire
Gilbert Coco
. ©Guadeloupe la 1ère
Commémorer et entretenir le souvenir, voila donc le parti pris du musicien guadeloupéen Gilbert Coco. Avec sa nouvelle création, il nous propose une plongée dans un évènement qui a marqué et bouleversé toute une génération et la Guadeloupe toute entière. Raconter et réhabiliter le nom des victimes telle est la mission que s’est donnée Gilbert Coco. A l’époque des faits, il n’était alors qu’un jeune homme.

Pour trancher avec la violence des faits, la création de Gilbert Coco s’exprime dans une certaine douceur. Comme un chapelet, le musicien guadeloupéen égrène les noms. Les noms de ceux qui sont tombés sous les balles. De ceux qui ont payé dans leur chair la répression. La musique se fait alors plus rapide, ciselée

Gilbert Coco

Gilbert Coco

Une œuvre, pour le souvenir mais aussi une œuvre pour rappeler au peuple de Guadeloupe ses luttes, ses espoirs et ses combats. Une chanson et un clip que Gilbert Coco nous offre a tous, comme une espérance au service de ce que nous sommes.  

Le Dossier