La vaccination au sein des Ehpad, le difficile recueil du consentement des pensionnaires

coronavirus
Vaccination Covid-19 Ehpad
©Bruno Pansiot-Villon

Les personnes âgées sont elles aussi concernées par la vaccination. Dans les Ehpad de l'archipel, un protocole est mis en place afin d'informer les pensionnaires et leurs proches sur le vaccin contre la Covid-19. Avec parfois une réticence des familles à faire vacciner leurs aînés. 

La vaccination contre la Covid-19 a connu des débuts difficiles en Guadeloupe. Toutefois, depuis quelques semaines, avec l'augmentation des cas dans l'archipel, puis l'ouverture de la vaccination à un plus grand nombre de personnes, la tendance s'est inversée.

Un accompagnement pour les pensionnaires et les familles

A l'échelle nationale, dans les Ehpad, ces centres d'accueil pour personnes âgées, le taux de vaccination est élevé. Des résultats qui permettent de protéger ce public fragile. Toutefois, dans certains établissements, pensionnaires et membres de l'équipe soignante ont choisi d'affronter le virus sans avoir recours au vaccin.

"Au paradis des aînés" au Lamentin, la campagne de vaccination est toujours en cours. Seuls 44% des pensionnaires ont consenti au vaccin contre la Covid-19. 
Au sein de l'Ehpad, avant toute injection, il est primordial que le patient puisse donner son consentement. Ce recueil de consentement n'est pas toujours possible directement avec les pensionnaires, la grande majorité d'entre eux ne pouvant donner leur avis, car souffrant de pathologies. L'équipe médicale doit donc faire appel à la famille, et se heurte souvent, à la réticence des proches, face au vaccin. 

 

Une fois la famille contactée, se met en place une procédure d'information et d'accompagnement. 

 

A (re) voir le reportage de Ludivine Guiolet-Oulac et Bruno Pansiot-Villon :