publicité

Laurent Bernier ne fait plus partie des Républicains

L’élection de Laurent Wauquiez à la tête de Les Républicains continue de créer une lame de fond dans la droite française. Des ténors de la droite de l’hexagone ont déjà annoncé leur départ de ce parti. En Guadeloupe, Laurent Bernier a lui aussi décidé de quitter Les Républicains

Le maire de Saint-François met en cause les baisses de dotations de l'Etat pour expliquer le ralentissement des investissements communaux sur le territoire qu'il administre. © Laurent Salcede
© Laurent Salcede Le maire de Saint-François met en cause les baisses de dotations de l'Etat pour expliquer le ralentissement des investissements communaux sur le territoire qu'il administre.
  • O. Lancien
  • Publié le , mis à jour le
Laurent Bernier est fidele à sa ligne politique, l’actuel secrétaire départemental de la fédération Les Républicains en Guadeloupe quitte le parti. Il ne se reconnaît plus dans la ligne dure adopté par le Parti de droite. Un virage à droite incarné par le nouveau président Laurent Wauquiez.
Le maire de Saint-François qui a longtemps incarné le renouveau de la droite en Guadeloupe dénonce ce qu'il appelle une "radicalisation" qui flirte avec les idées du Front National.
La diversité, l’Europe, un dialogue apaisé, des valeurs qui se perdent pour un grand parti français souligne Laurent Bernier. Au niveau local La rue de Vaugirard à Paris se serait trop éloignée des réalités de la Guadeloupe. Les Républicains ne répondent plus, selon l’élu, aux principes républicains français.
Pour l’Analyse, cette nouvelle défection dans ce parti, le premier en Guadeloupe va marquer sans doute un nouveau tournant pour la droite chez nous. C’est le premier pas vers une nouvelle structure partisane. Laurent Bernier quitte de fait ses fonctions de secrétaire départemental. Une bonne décision pour l’Histoire selon lui.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play