Le CHU se prépare d'ores et déjà à une éventuelle troisième vague de Covid-19

coronavirus
CHU de la Guadeloupe

Le CHU de la Guadeloupe va enclencher, dans les plus brefs délais, la phase 1 du scénario 3ème vague de coronavirus. La gouvernance de l'hôpital tient ainsi compte du nombre grandissant de patients Covid pris en charge, dont des cas de variant anglais. L'UTS-UGTG approuve, mais émet des réserves. 

La gouvernance du Centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe (CHUG) a décidé de déclencher la phase 1 du scénario "troisième vague" de Covid-19, dans les plus brefs délais.
Ainsi ont tranché le directeur médical de la crise Covid, le Dr Bruno Jarrige, la vice-présidente de la commission médicale d'établissement (CME), le Dr Tania Foucan et le directeur général de l'établissement, Gérard Cotellon.

Un protocole renforcé préventif

Pour le CHUG, il y a des signes qui ne trompent pas, avant une poussée de fièvre.
Depuis une semaine, le nombre de personnes contaminés par la Covid-19 se rapproche du seuil d'alerte, en Guadeloupe. Ce nombre va de pair avec celui, également en augmentation, de patients Covid+ accueillis aux urgences Covid et en hospitalisation au sein de l'hôpital public pointois... sans compter les 3 personnes porteuses du variant anglais de la maladie, récemment prises en charge.

Alors, avant peut-être une troisième vague de l'épidémie, dans l'archipel, les services hospitaliers prennent les devants avec, tout d'abord, une note de service rédigée hier. Celle-ci prévoit de remettre les soignants en ordre de bataille.

En première ligne : les urgences Covid. Elles vont recevoir le renfort des médecins des autres services.
Puis, comme au plus fort de l'épidémie, en septembre dernier, le CHU va pousser les murs.
L'ancienne cantine va à nouveau être transformée en salle de réanimation, avec 8 lits.
Au service des maladies infectieuses, avant de faire le plein et après 10 patients hospitalisés, c'est le service gériatrie qui devra lui ouvrir ses portes ; 6 patients maximum pourront être hébergés dans ces chambres.
Enfin, finie la vaccination, pour le grand public ! Seuls les professionnels de santé du territoire et les patients chroniques à risque du CHUG recevront, sur place, l'injection contre la Covid-19. Les autres seront redirigés vers les autres centres de vaccination de l'archipel.

Déclenchement phase 1 du scénario 3ème vague de Covid-19


Un déclenchement approuvé par l'UGTG

Le principal syndicat hospitalier, l'UTS-UGTG, approuve cette démarche visant à se préparer à contrer une troisième vague, si elle survient. Pour Brigitte Amacin, secrétaire adjointe de l'UTS-UGTG CHUG, l'hôpital est dans son rôle.

©Marie-Lyne Plaisir et Rémi Defrance - Guadeloupe La 1ère

Pour autant, l'Union des travailleurs de la santé émet quelques réserves, quant à l'organisation et la communication des instances de l'hôpital. 

©Marie-Lyne Plaisir et Rémi Defrance - Guadeloupe La 1ère


Par ailleurs, près de 250 soignants et agents ont été contaminés, lors de la seconde vague, au sein du CHUG. Alors, pour eux, l'UTS-UGTG réclame des équipements de protection adaptés.

©Marie-Lyne Plaisir et Rémi Defrance - Guadeloupe La 1ère