guadeloupe
info locale

Le Conseil départemental a trois mois pour réintégrer Fabrice Saint-Louis.

justice
C'est la décision du tribunal administratif de Basse-Terre. Porteur d’un handicap, cet employé de la collectivité (animateur par ailleurs de l’émission « Papillon volé » sur l’insertion des handicapés), avait été radié de sa fonction de cadre en 2014, pour absence injustifiée. Mais Fabrice Saint-Louis a toujours affirmé qu’il était en arrêt-maladie et que les mesures ergonomiques d’adaptation de son poste n’avaient jamais été mises en œuvre par son employeur. L’argument a donc été retenu par la justice, qui a également condamné la collectivité à lui verser 2 000 € pour réparation du préjudice moral. Le Conseil départemental fait savoir qu’il prend acte de cette décision et l’appliquera, mais qu’il n’exclut pas de faire appel, lorsqu’il aura pris connaissance des attendus du jugement. Cet éventuel appel ne sera toutefois pas suspensif.
Publicité