Les commerces "non essentiels"dans l'attente d'une bouffée d'oxygène

commerce
Commerce "non essentiels"
©B. Pansiot-Villon
Le Préfet de Région envisage d'infléchir les mesures sanitaires dans les tous prochains jours. Et au nombre de ceux qui attendent ce nouveau train de mesures, il y a tous les commerces considérés comme "non essentiels". Ils espèrent une reprise de leurs activités de plus en plus sinistrées

Jean-David s'affaire dans sa boutique. Il range, remet en place, met en avant... Des gestes qu'il aurait fait en temps normal après le passage des clients. Mais là, point de client.Même le "pick and collect" que certains ont tenté avec plus ou moins de fortune, n'a pas donné grand chose chez lui. 
Les annonces du Préfet n el'ont pas laissé insensible. Mais en commerçant prévoyant, il ne s'emballe pas pour autant.

Jean-Denis Torbay, Gérant de OVS Kids

NIcolas derrière le bar
©B. Pansiot-Villon

Derrière son bar, , Nicolas est un peu plus optimiste. La brasserie où il travaille a préféré ne pas se lancer dans les plats à emporter. La réouverture annoncée aura pour eux une allure de grande rentrée.

Nicolas Saint Louis, responsable du bar de la Brasserie Pop

Nicole restau
©B. Pänsiot-Villon

Pour autant, certains ne perdent pas de vue le contexte de cette nouvelle réouverture. Désormais, il faudra faire avec le Pass-Sanitaire, et tous ne s'en réjouissent pas. Entre la règle du Pass-Sanitaire et l'opportunité des clients qui reviennent, certains ont vite fait le choix.

Nicole Tendon, gérante du restaurant l'Angel

Un avis partagé par les gérants de salles de sport. Eux aussi, ils pourront reprendre leurs activités à la condition de présenter un schéma vaccinal complet, un test PCR ou Antigénique négatif ou encore un certificat médical de rémission de la Covid 19. 
Ken Nubret est propriétaire de la salle de sport éponyme à Jarry. Il concède que depuis le début de la crise, il a dû se réinventer en réorientant une partie de son espace vers la vente de compliment alimentaire.

Ecoutez le reportage de Sébastien Gilles :
 

Reportage de Sébastien Gilles

 

Ces différentes mesures entreront en vigueur à partir du mercredi 22 septembre. Elles prévoient, entre autres  :

- La réouverture de certains établissement accueillant du public : restaurants, salles de sports, cinémas, théâtres, parc zoologiques...
- La réouverture des commerces et artisans "non essentiels" avec une jauge de 8 m2 par client.