Les conséquences notoires du Covid sur la santé mentale en Guadeloupe

santé
EPSM Saint Claude
EPSM Saint Claude

60% de mineurs de plus hospitalisés en psychiatrie mais également + 20% d’adultes de plus : Le Covid a causé de profonds dégâts sur la santé mentale en Guadeloupe. Les psychiatres tirent la sonnette d’alarme.

Les chiffres sont édifiants. Selon une étude réalisée ces 6 derniers mois, le nombre de nouveaux patients, chez  les adultes a bondi de 26% en Grande Terre, de 19 en Basse-Terre. Et cette  augmentation est encore plus criante chez les enfants et les adolescents : + 26% en Grande-Terre et pas moins de 56% en Basse-Terre. 

Plus de consultations donc, et aussi plus d’hospitalisations. En hausse de 15%. Et pour les mineurs de 60%. Au point d’exploser la capacité d’accueil de l’Etablissement Public de Santé Mentale, déjà insuffisante.

La souffrance liée au Covid est bien réelle. Il en a parfois été le catalyseur car, avec le virus, la crise sanitaire et les restrictions qui en ont découlé, sont venus le stress, l’incertitude et l’angoisse. En grande partie chez les personnes vulnérables.

Dr Eynaud tire la sonnette d’alarme. Il est le chef du département d’information et de recherche médical à l’EPSM, l’Etablissement Public de santé mental

Dr Eynaud chef du département d’information et de recherche médical à l’EPSM

Parmi les pathologies et manifestations observées: des troubles anxieux, dépressifs, des tentatives de suicide, des addictions ainsi que des états psychotiques aigus. Des constats alarmants, mais des moyens limités qui ne seront pas sans conséquences, pour ces années à venir.