publicité

Les écologistes Guadeloupéens exigent l'ndemnisation de toutes les victimes des pesticides

Nicole Bonnefoy élue socialiste de Charente Maritime vient de deposer une propostion de loi pour la mise en place d'une caisse d'indemnisation des victimes de pesticides; une avancée certes mais qui n'est pas suffisante, selon les écologistes de Guadeloupe

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère
  • J. Massicot et P. Labéca
  • Publié le
Principal reproche fait au texte de Nicole Bonnefoy par les écologistes de Guadeloupe, il ne prend pas en compte le drame du chlordecone aux Antilles et n'envisage donc pas toutes ses conséquences sanitaires pour beaucoup de Guadeloupéens? Sans nier son utilité, ils veulent donc se faire entendre pour que la proposition de loi englobe tous ces autres aspects et que les malades des Antilles, du fait de la pollution au chlordécone, soient eux aussi indemnisés.
VOIR : 
INDEMNISATIONS PESTICIDES
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play