Les marins-pêcheurs de Guadeloupe sont à la dérive

pêche
Les marins-pêcheurs souffrent du ralentissement de l'activité
©©Claudia Ledézert
Entre les retards de versement des aides européennes et le ralentissement de l'activité de l'hôtellerie et de la restauration, les marins-pêcheurs sont au bord de l'asphyxie.
A bord de leurs embarcations, les marins-pêcheurs arrimés à la marina du Gosier cherchent désespérement une manière de réparer la brèche qui saigne leurs finances. Comme de nombreux autres secteurs, ils souffrent aussi des premiers affres de la crise économique due à l'épidémie de COVID 19.

Dans leur cas, au ralentissement du secteur de l'hôtellerie et de la restauration est venu s'ajouter le non-versement du plan de compensation des surcoûts (PCS), au titre du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP) 2014-2020. Pourtant, tous les dossiers nécessaires ont été remplis et envoyés.
 

Menace de blocages


Jean-Claude Yoyotte, secrétaire général de l'union des marins pêcheurs de Guadeloupe est sans équivoque. "[Les marins-pêcheurs] attendent le [versement] sur PCS pour avoir un complément de revenu immédiat. Faudra-t-il faire barrage et blocage pour avoir une réponse ?" En effet, sans aucune réponse de l'entité régionale dans les plus brefs délais, les marins-pêcheurs n'hésiteront pas à perturber l'activité du port de Jarry.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live