Les renforts militaires pour le CHUG sont arrivés en Guadeloupe

coronavirus
Arrivée de la relève sanitaire de l'armée
Les militaires du service de santé des Armées (SSA) qui étaient attendus en Guadeloupe, sont arrivés cet après-midi à l’aéroport Pôle Caraïbes. Ils ont été accueillis par Gérard Cotellon, deux chefs service du CHUG ainsi que par un représentant de l'ARS
Le premier groupe a atterri à 14 h30. Il est composé de 13  militaires, parmi eux 5 soignants et 8 logisticiens. Un peu plus tard dans l’après-midi, le reste de la troupe est arrivé à bord d’un second vol.
Au total c’est plus d’une trentaine de militaires qui formera le groupe du SSA, au rang desquels on note la présence de médecins, de spécialistes de la réanimation, d’infirmiers anesthésistes, d’infirmiers, d’aides-soignants, tous venus en renfort des personnels du CHUG.
Arrivée de la relève sanitaire de l'armée 2
Accueil des soignants militaires par le Directeur du CHUG

Une suite à l'opération "Résilience"


Ce renfort militaire du Service de Santé des Armées annoncé par la ministre des armées mardi dernier, intervient dans le cadre de l'opération Résilience menée depuis le début de la pandémie de Covid-19. Dans la première phase de cette opération le Porte-hélicoptère Dixmude s'était rendu dans la zone Antilles pour servir de base logistique. Cette fois, le renfort est en personnels médicaux et répond directement à l'appel lancé par le Directeur du CHU auprès du gouvernement et des autorités sanitaires sur le manque de moyens humains en Guadeloupe. Ce renfort permettra également d'augmenter la capacité d'accueil en réanimation du CHU de Pointe-à-Pitre de huit places. 
Le week-end dernier, le Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe avait déjà reçu le soutien de la réserve sanitaire, avec un peu plus d’une vingtaine de soignants.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live