guadeloupe
info locale

Le cri d'alarme du maire de Terre de Haut

santé terre de haut
La Guadeloupe souffre de la désertification médicale. Difficile d’attirer spécialistes et médecins généraux chez nous. Certaines zones ne sont pas couvertes. Il n’y a pas de médecin à des km. Et quand il y en a un, son cabinet est pris d’assaut et la salle d’attente est comble.
Terre-de-Haut a un médecin mais il ne peut assurer les consultations du week-end. Or c’est le week-end que la fréquentation de l’île augmente sensiblement en raison de la forte présence de touristes. La mairie a demandé à l’Agence Régionale de Santé de trouver une solution mais en attendant la situation est problématique. Ce sont les pompiers qui assurent

Louly Bonbon, maire de Terre de Haut



 
Publicité