publicité

#LKP : Patrice Tacita : Akiyo a apporté 3 choses au Liyannaj Kont Pwofitasyon

Lors du mouvement du LKP, il était porte-parole d’Akiyo. Patrice Tacita n’a jamais délaissé sa robe noire d’avocat. Ses 2 casquettes ont été complémentaires durant les 44 jours de grève. 

 

© DR
© DR
  • Par Sophie Vingadassalom
  • Publié le
En 2009, Akiyo est déjà un mouvement culturel engagé depuis longtemps, "la symbiose avec le LKP s’est faîtes tout naturellement".


Nous étions déjà dans une dynamique, une posture de résistance sur des fondements culturels.

Ce sont des fondements qui faisaient le lien aussi entre l’origine engagée d’Akiyo et un certain nombre de revendications qui étaient incarnées à l’époque et toujours par l’UGTG.

Patrice Tacita LKP


 

"Le souvenir le plus marquant, la perte de mon ami d’enfance Jacques Bino"

De ce mouvement, Patrice Tacita l’avoue, malgré la bonne ambiance qui régnait au sein du Lyannaj Kont Pwofitasyon, les cycles de formation de Raymond Gama, il est marqué à vie par la perte de son ami d’enfance Jacques Bino.

Patrice Tacita, la mort de Jacques Bino

 

Akiyo a apporté 3 choses au LKP, son expérience, sa vision anthropologique et sociologique et une trace écrite dans l’Histoire

 

Patrice Tacita, Akiyo et LKP

 

Des regrets ?

Ce sont des mots qu'il ne prononcera jamais.

Patrice Tacita, Regrets

 

Aujourd’hui ce qu’il faut souhaiter c’est que les Guadeloupéens puissent capitaliser l’expérience du LKP.









 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play