publicité

Le logement social outremer dans l'attente d'une nouvelle impulsion

Les bailleurs sociaux de la Guadeloupe ne veulent pas rater le coche de la prochaine loi logement 2018. L’Union sociale pour l’habitat outre-mer organisait un séminaire au Gosier

  • O. Lancien
  • Publié le
L’Union sociale pour l’habitat outre-mer a organisé au Gosier une réunion de travail avec tous les acteurs du logement social. « Vers une gouvernance renouvelée », c’était le thème de ce séminaire, compte tenu de la loi de finances de cette année qui a bouleversé le logement social outre-mer et en vue de l’élaboration de la prochaine loi Elan, la loi logement 2018. Les débats parlementaires n’ont pas encore commencé, mais cette loi est déjà décriée. Les société d’hlm des outre-mer ne veulent pas être oubliées et elles prospectent pour que les intérêts du logements outre-mer soient pris en compte. 

Fernand Lerychard, le président de l’USHOM

En Outre-mer, il y a des craintes pour la LBU, la ligne budgétaire unique. Mais il ne faut surtout pas rater le coche de la prochaine loi Elan, la loi logement 2018. Les débats parlementaires n’ont pas encore commencés, mais ce texte est déjà décrié. Les société d’hlm des outre-mer ne veulent pas être oubliées et elles prospectent pour que les intérêts du logement outre-mer soient pris en compte. Présent à ce séminaire, le préfet a voulu rassurer sur les fonds de l’Etat.

Eric Maire, le préfet de Guadeloupe




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play