guadeloupe
info locale

Lù Ahn Artis : l'excellence par la musique

musique
LU AHN ARTIS
Lù Ahn Artis a 18 ans mais elle a tout d’une grande. Elle vient de décrocher son bac avec une moyenne de 19.05/20 en section ES et sera en hypokhâgne à Orléans à la rentrée prochaine. Pianiste depuis dix ans, la musique l’aide dans sa quête d'excellence.
 
« Quand je joue c’est moi, le piano et rien d’autre. » L’instrument et la jeune fille ne font qu’un lorsqu’elle entame les premières notes du Clair de Lune de Debussy. Lù Ahn ne joue pas, elle vit la musique. Concentrée, ses doigts effleurent les touches du clavier avec légèreté et bientôt elle nous transporte, pour un temps suspendu. « La musique, c’est un moment de partage, on n'en fait pas que pour soi » confie Lù Ahn, alors que les derniers accords résonnent encore dans la pièce.  

Lù Ahn est une jeune fille réservée, mais grâce au piano, elle exprime toute sa personnalité, une part d’elle-même, enfouie. Pour elle, c’est aussi un exutoire. « C’est comme un médicament, ça permet de m’apaiser, d’arrêter de trop réfléchir et de me concentrer sur la musique » déclare-t-elle.

Un lâcher prise nécessaire pour l’adolescente qui vise la perfection à tous les niveaux. Son secret pour en arriver là, c’est le travail. Le piano est un instrument qui demande discipline, rigueur et assiduité. Des qualités dont ne manque pas Lù Ahn. Elle collectionne les 20/20 aux notes du bac (sa moins bonne note est un 17/20). Une détermination à réussir, qu’elle puise dans sa pratique musicienne.

Lù Ahn souhaite continuer sur la route de l’excellence à Orléans pour, plus tard, intégrer Sciences Po. Et le piano ? « Je me débrouillerai pour trouver du temps pour jouer (…) j’en aurai besoin » dit-elle, sous le regard approbateur de son professeur.

Continuer à jouer pour se retrouver soi-même et partager, le temps d’un morceau, un moment unique au clair de lune... ou ailleurs.

A voir le reportage de Marie-Lyne Plaisir et Lucie Carbajal :
©guadeloupe
Publicité