guadeloupe
info locale

Lucette Michaux Chevry devant la justice ce jeudi

justice
Lucette Michaux-Chevry et ses conseils
La dame de Basse-Terre est poursuivie pour favoritisme dans la passation de marché public mais également pour quatre autres infractions autour de l’eau.
C’est en tant qu’ancienne présidente de la Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbes que Lucette Michaux Cevery sera jugée.
Sur la table des magistrats, d’abord le dossier de la distribution présumée d’eau impropre à la consommation. En juillet 2018, lors d’une alerte au dépassement du seuil autorisé de chlordécone dans l’eau, le procureur de Basse-Terre avait découvert que le captage de Belle-terre à Gourbeyre n’avait fait l’objet d’aucune autorisation, qu’il était illégal en somme avec tous les risques que cela implique en terme de contrôle défaillant pour la sécurité sanitaire.
Sur la table des juges également, le dysfonctionnement de l’assainissement dans toute la zone. Faute de conformité des équipements, des milliers de litres d’eaux usées pourraient s’être déversés en mer, mettant en danger la faune, la flore et les baigneurs.
Enfin trosième affaire devant la cour : celle de la passation des marchés du transport public. La dame de fer du Sud Basse-Terre est soupçonnée de les avoir attribués sans mise en concurrence.
Convoquée une première fois en juin dernier, en raison d’ennui de santé de Lucette Michaux Chevry, la justice avait reporté l’audience. Sauf nouveau renvoi, ce sont donc deux jours de procès qui l’attendent.
 
Publicité