Lutte contre le réchauffement climatique : ce qu'en disent les candidats à la présidentielle

climat
réchauffement climatique en Guadeloupe
Ce que pourrait générer le réchauffement climatique en Guadeloupe ©Néoplanète
Même si la thématique climatique apparaît dans la plupart des programmes, les propositions de certains candidats sont le plus souvent floues ou pas assez ambitieuses. Une situation préoccupante, alors que le dernier rapport du Giec, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), publié il y a quelques jours a une fois encore confirmé la gravité de la situation.

Au moins, sur les problématiques environnementales, la ligne de fracture est claire. A l’extrême droite, Marine Le Pen considère que l’objectif zéro carbone n’a pas de sens, Eric Zemmour estime lui que réduire nos émissions à effet de serre n’est pas la priorité des priorités, quant à Nicolas Dupont-Aignan, il compte sur le génie français.

A l’autre bout de l’échiquier, pour Nathalie Artaud, Philippe Poutou et Fabien Roussel, il faut d’abord abattre le capitalisme avant de penser écologie. Pas de grand soir annoncé pour Annick Hidalgo, Jean-Luc Mélanchon ou Yannick Jadot, mais les candidats socialiste, insoumis et vert placent tous les 3 la transition écologique au centre de leur programme.

Enfin, pour Valérie Pécresse, il faut réindustrialiser la France, pour Jean Lassale libérer l’écologie de la financiarisation et pour Emmanuel Macron, faire confiance aux innovations technologiques.