Manifestation contre l'obligation de vaccination : le mouvement s'amplifie

coronavirus
2ème manifestation UGTG contre la vaccination
©R. Defrance
Un second rendez-vous pour soutenir les soignants face à l'obligation qui leur est faite de se soumettre à le vaccination anti-Covid. Une obligation qui passe mal au sein de la population et qui fédèrent de nombreuses organisations syndicales, mobilisées contre son occurrence

Comme une renaissance du LKP. Le second coup de force organisé par l'UTS UGTG et plus généralement par l'UGTG a, cette fois encore, rassemblé plus de quatre milles personnes dans les parkings du CHUG avant qu'un cortège ne se forme pour marcher dans les rues de Pointe-à-Pître et des Abymes, jusqu'à la Sous-Préfecture sur la Place de la Victoire.

Mais ce samedi, l'UGTG n'était pas seule à porter cette revendication, une dizaine d’organisations syndicales a tenu à se joindre à la Centrale syndicale pour dire non au pass sanitaire. Des militants des syndicats CGTG-SPEG-Solidaires-FAEN-SNCL-SUD PTT-GWA-UNSA-CFTC-Combat Ouvrier et autres associations participaient à cette manifestation dont le leitmotiv principal demeure le refus de la vaccination obligatoire des soignants.  

Claudine Maraton, secrétaire de l'UTS-UGTG

2ème manifestation UGTG contre la vaccination 2
©R. Defrance

Déjà la semaine dernière, des centaines de Guadeloupéens travaillant dans le domaine de la santé, ont profité de cette manifestation pour s'exprimer et faire entendre leur colère. Ce samedi, ils étaient à nouveau en bonne place au rang des manifestants.

2ème manifestation UGTG contre la vaccination 3
©R. Defrance