guadeloupe
info locale

Une marche pour rendre justice à Mygdahlia

société
Mygdahlia 1
Mygdahlia était une battante et c’est pour lui rendre hommage que ses parents organisent demain jeudi 12 décembre une marche blanche à Lamentin. Ils veulent que la justice se prononce sur les circonstances qui ont conduit à son décès
 
Quand ils parlent d'elle dans le dossier qui les suit partout depuis qu'ils se sont lancés dans ce combat, ils disent ceci :

Elle n’avait que 22 ans ! Elle se promettait une carrière lumineuse, après ses études de psychologie à l’Université de Toulouse. Toujours tout sourire, avenante, chaleureuse, agréable envers tous, elle voulait vivre ardemment, se mettre au service des autres, une générosité renforcée par ses convictions religieuses, un tempérament bien trempé, très volontaire de surcroît, elle était sure de ses capacités de battante !

Pourtant, tout cela s'est arrêté un jour. Prématurément. Trop tôt. 
La jeune femme de 22 ans, asthmatique, est décédée dans des circonstances qui restent à éclaircir pour ses parents. Elle est morte dans leurs bras le 3 octobre 2016. Et le récit qu'ils en font est laconique, comme la mort : 

Elle finissait des vacances bien méritées, avant de repartir rejoindre son jeune frère, pour l’installer en tant que futur étudiant, à Toulouse bien sur. Mais, contre toutes attentes, ce lundi 3 octobre 2016, elle ne savait pas avoir rendez-vous avec la mort au Centre Médical de TABANON à Petit- Bourg, entre sa mère et trois personnels médicaux ; deux médecins, une pharmacienne

Pour autant, depuis 3 ans, ils ne peuvent pas faire le deuil de leur fille.

Peggy Robert Guadeloupe La 1ère

Cette marche blanche en hommage à Mygdahlia a regroupé une quarantaine de personnes dans les rues du bourg du Lamentin ce jeudi après-midi, tous venus demander la vérité sur les causes de la mort de Mygdahlia.
Marche pour Mygdahlia
©L. Broulhet
©guadeloupe

(Voir le dossier "JUSTICE ET VERITE POUR MYGDAHLIA")

JUSTICE ET VERITE POUR MYGDALHIA

VOIR AUSSI :
©guadeloupe

 
Publicité