Mardi 27 février Guadeloupe La 1ère se mobilise contre la violence

société
Bénin-Jalton
Ce mardi 27 février, toute la journée, et sur le terrain, l’animation et la rédaction radio, et le service Internet de Guadeloupe La 1ère, se mobilisent contre la violence. Une occasion d'évoquer les constats qui s'imposent mais aussi de faire des propositions pour juguler cette violence.
Souvenez-vous en janvier, les services de l’Etat se frottaient les mains, quant à la baisse de délinquance en Guadeloupe en 2017. – 3,9%  pour les atteintes aux biens, -10 pour les atteintes à la personne (qui concernent aussi les homicides).
Mais en ce début d’année, on dénombre déjà 4 homicides sur le territoire, et l’on constate de l’agitation au sein des bandes rivales. Une situation qui motive l’engagement de Guadeloupe La 1ère contre la violence. Car elle reste bien présente dans le département, et notamment, au sein des familles.
Un mal que la députée Justine Bénin veut prendre à la racine; elle veut aussi inciter toute la population guadeloupéenne à s'engager au quotidien contre la violence

Justine Bénin, députée de la Guadeloupe


Un sentiment partagé par Eric Jalton. Pour le maire des Abymes, et président de la communauté d’agglomération Cap Excellence, la mobilisation et la responsabilité doivent être collectives, pour faire reculer cette violence, de façon significative et pérenne.

Eric Jalton Pdt de Cap Excellence

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live