"Maré têt" : Apprendre ou réapprendre les gestes traditionnels

patrimoine
Maré têt
©J-M. Mavounzy
Un stage bien particulier a lieu ce week end à Morne-à-l'Eau : l'association culturelle Kamodjaka propose d'apprendre cette coiffe traditionnelle, symbole du patrimoine guadeloupéen qui a évolué avec le temps, au point d'être "tendance" aujourd'hui
Il suffit de taper ces deux mots sur les moteurs de recherches, " maré têt", pour voir que cette pratique coutumière est loin d'être tombée en désuétude; loin s'en faut. Aujourd'hui, les "tutos" ne manquent pas pour expliquer, vidéo, animation ou dessins à l'appui, cet art de "la tête attachée". 
Coiffure traditionnelle, la pratique du foulard attaché sur la tête pour maintenir ou pour couvrir les cheveux, était aussi un langage pittoresque de la situation matrimoniale d'une femme. Loin de ce signalement d'état, il s'agit d'une mode sans frontière et sans complexe. Elle est tout aussi bien une manière d'habiller sa coiffure de protéger ses cheveux, quelque soit la nature de cheveux, d'harmoniser la tenue portée de la tête aux pieds (c'est le cas de dire !...). Le foulard est devenu un accessoire de mode indispensable.
Pourtant, les défenseurs de la tradition n'ont pas rendu les armes, en cédant à la modernité; bien au contraire ! "Le maré têt" traditionnel a aussi ses atours qui feraient pâlir bien des têtes "tutorisées". Comme des guerrières du Wakanda, elles organisent des stages pour transmettre ce qu'elles ont reçu des aînées, des stages très demandés. On y apprend les techniques d’enserrement de la tête ainsi que l’enroulement et le lissage, tout cela, selon la méthode grand-mère. 
©guadeloupe
L'association Kamodjaka promettait d'apprendre à faire des coiffes, éphémères ou définitives, pour aller en soirée , mais également à la plage, tradition comme modernité, tissus madras comme tissu fleuri, twèl twèl twèl  an tèt pou fè bel bèbèl!!!
Avec en prime ce dimanche après-midi, un défilé dans les rues du bourg de Morne-à-l'Eau, qui partira de la rue des moches (Singulier pour un tel défilé...) pour arriver à la place Gerty Archimede!
Au cours de ce défilé, les stagiaires porteront les tenues traditionnelles comme des tenues contemporaines de Kamo; également des maillots de bain d’hier et d’aujourd’hui, avec coiffes et tèt maré de circonstance !

Les Outre-mer en continu
Accéder au live