Mariage ajourné pour cause de Covid : Agnès et Bernard se sont enfin dit OUI !

famille
Mariage d'Agnès et Bernard
©Ludivine Guiolet-Oulac
Agnès et Bernard forment désormais un couple d'époux. Ils se sont mariés, ce samedi 10 octobre 2020, à Saint-François, soit près de 4 mois après la date initialement prévue. La crise sanitaire les avait forcés à décaler la date de leur union...

L'ajournement du mariage...

Souvenez-vous : Agnès et Bernard avaient programmé de se marier le 20 juin dernier... mais c'était sans compter sur le coronavirus, qui a perturbé tous leurs plans.
A l'époque, le premier ministre, Edouard Philippe, avait imposé le report des rassemblements de plus de 10 personnes, en attendant d'y voir plus clair, quant à l'évolution de l'épidémie.

Les deux amoureux avaient témoigné dans ce reportage de Christelle Théophile :


Pour mieux se dire OUI, ce week-end !

C'est donc ce samedi 10 octobre 2020, soit 4 mois plus tard, que les deux tourtereaux ont concrétisé leur projet de s'unir.
Pour autant, le couple a dû revoir sa copie car, en pleine crise sanitaire, il était impossible de rassembler les 300 convives initialement prévus. C'est donc en très petit comité que la célébration a eu lieu, dans la salle des mariages de la mairie de Saint-François... dans le respect des gestes barrière.
Cérémonie de mariage - Covid
©Ludivine Guiolet-Oulac
Cérémonie de mariage - Covid
©Ludivine Guiolet-Oulac

Pour le maire, il est important de respecter les consignes visant à protéger les personnes. Bernard Pancrel, maire de Saint-François, répond à Ludivine Guiolet-Oulac et Ludovic Gaydu :
©Guadeloupe La 1ère

Parce qu'il fallait respecter cette consigne, même si cela a été difficile, les mariés ont donc procédé à une sélection des invités. Agnès Jigaye, la mariée :
©Guadeloupe La 1ère

Pour autant, les autres proches, du cercle familial et amical, ont fait acte de présence. Ils ont patiemment attendu, à l'extérieur de la mairie. Bernard Jigaye, le marié :
©Guadeloupe La 1ère

A noter que seuls les mariés ont été dispensés de distanciation physique ! Pas de sanction, non plus, pour le traditionnel « baiser » des mariés !
Baiser de mariage
©Ludivine Guiolet-Oulac
Comme tous les mariages, cette journée a été chargée en émotion, pour Bernard et Agnès, qui auront bel et bien réussi à organiser leur union, malgré la crise.
Après des mois d’incertitudes, de patience, mais aussi de difficultés logistiques et budgétaires induites par le changement de programme, Agnès et Bernard sont enfin mariés. La Covid-19 n'aura finalement pas longtemps joué les trouble-fêtes...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live