Une aide régionale pour relever Marie-Galante des conséquences des dernières intempéries

intempéries marie-galante
victimes des intempéries à Marie-galante
©L. Guiolet-Oulac
Les fortes plueis de la nuit de lundi à mardi à Marie Galante ont causé d'importants dégats sur l'île. Sollicitée par la communauté de communes, la Région a envoyé une délégation sur place pour envisager sa participation aux côté des instances locales. 
Une fois de plus, Ghislaine Catalin, passe le balai devant chez elle. Depuis mardi, elle n'a de cesse de tout mettre en oeuvre pour faire disparaître les traces des inondations qu'elle a subi durant cette nuit où l'eau et la boue ont envahi toute la section des Basses à Grand Bourg. 
Des efforts qu'elle et ses voisins continuent de produire, parce qu'ici, après chaque catastrophe naturelle, on se fait un devoir de se relever, le plus rapidement possible.
Pourtant cette fois, la maire de Grand Bourg et présidente de la Communauté de communes de l'île a fait appel aux grandes collectivités de l'Archipel pour ne pas endosser seule le coût des travaux qui seront à réaliser pour protéger ces sites des éventuelles prochaines intempéries.
Chalus et Etzol aux Basses
Un appel auquel Ary Chalus a répondu avec une double casquette : Celle de Président de la Région Guadeloupe mais aussi, celle de Président de Route de Guadeloupe.
©guadeloupe
Des travaux essentiellement pour réparer le présent et prévoir pour l'avenir.
Dégâts intempéries Marie-Galante
Les Outre-mer en continu
Accéder au live