Marielle Plaisir et son art contemporain caribéen s'exportent

art
Marielle Plaisir
©Marielle Plaisir

Marielle Plaisir est nominée pour le Florida Prize et le Southern Prize & State Fellowship, prix américains très convoités récompensant les meilleurs artistes contemporains et leur ouvrant de nouvelles portes. 

Ses oeuvres aux influences caribéennes et aux couleurs chatoyantes ont plu aux jurés américains du Florida Prize et du Southern Prize & State Fellowship, ces prix qui récompensent les artistes qui reflètent le meilleur des arts visuels américains. Après des années d’exposition internationale, Marielle Plaisir, artiste d'origine Guadeloupéenne, a été sélectionnée cette année pour ces deux prix américains prestigieux. 

Son crédo ? La création d'expériences visuelles intenses qui explorent son héritage franco-caribéen dans le contexte du postcolonialisme.

Marielle Plaisir et son art contemporain caribéen s'exporte
©Marielle Plaisir

Pour ces deux nominations, les jurés ont sélectionné les derniers projets de Marielle Plaisir, sa série de backlits, les séries de dessins The Malediction of Cham et Strange Fruit ainsi que trois sculptures. Ses dessins illustrent une expression exotique, colorée et rêveuse de la féminité et du corps de la femme.

Marielle Plaisir est née et a grandi au Havre, en Seine-Maritime en France jusqu’à l’adolescence, avant de regagner la terre natale de ses parents, la Guadeloupe, où elle poursuivra sa scolarité au lycée. Aujourd'hui, elle vit et travaille aux Etats-Unis.

Marielle Plaisir et son art contemporain caribéen s'exporte
©Marielle Plaisir

Le Florida Prize est le prix le plus important pour l'art contemporain dans le sud des Etats-Unis et apporte une reconnaissance aux artistes les plus progressistes de l'État de Floride. Le Southern Prize & State Fellowship, lui, récompense les meilleurs artistes des neuf États du Sud d'Amérique. Grâce à cette nomination, elle a remporté une subvention de 5 000 $ et une exposition itinérante de plusieurs mois dans deux musées : le Orlando Museum of Art à Orlando et The Bo Bartlett Center en Géorgie. Elle concourra ensuite pour le South Arts Southern Prize.

Pour le résultat, il faudra attendre le vendredi 4 juin pour savoir si Marielle Plaisir remporte le Florida Prize. Pour le Southern Prize & State Fellowship, il faudra encore patienter quelques mois.