La mer, la rivière, la piscine, sans danger

loisirs
SAINTE ANNE REOUVERTURE PLAGE
©Eddy Golabkan
Une campagne d’information est lancée, pour prévenir les noyades. Ce phénomène inquiète à l’approche des grandes vacances. Le colonel Felix Anthenor-Abazac prodigue quelques conseils pour éviter le pire.
Un enfant peut se noyer dans 20 centimètres d’eau ; cela en quelques minutes. En cette période de grandes vacances scolaires, où les plages, les rivières et les piscines sont prisées, les services de l’Etat mettent en garde contre les noyades. Ils viennent de publier une série de conseils à destination des usagers. Il faut, par exemple, faire attention aux conditions de baignade, ou encore se méfier des objets « dits »flottants. 44 noyades ont été enregistrées, l’an dernier, en Guadeloupe, dont 31 en mer. Le risque est permanent, nous indique le colonel Félix Anthénor-Abazac, directeur du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) : 

Colonel Félix Anthénor-Abazac, directeur du SDIS

Il faut, par exemple, faire attention aux conditions de baignade, ou encore se méfier des objets « dits » flottants.
Plus de précisions, quant à ces consignes avec le colonel Félix Anthénor-Abazac :

Colonel Félix Anthénor-Abazac, directeur du SDIS


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live