Meurtre et accident de la route, deux femmes ont trouvé la mort, la nuit dernière

faits divers
Pompiers La réunion
©Imaz Press
La nuit de samedi à dimanche (10 au 11 septembre 2022) a été particulièrement agitée pour les pompiers de la région pointoise. Une femme a été tuée à Pointe-à-Pitre, tandis qu'une autre a trouvé la mort dans un accident de la circulation à Baie-Mahault.

Ce sont deux jeunes femmes qui sont mortes, la nuit dernière. L'une âgée de 30 ans, l'autre de 23 ans, dans des circonstances qui restent à établir. 

Un corps présentant plusieurs impacts de balles

C'est à 2 heures du matin que le centre opérationnel du Service Départemental d'Incendie et de Secours a été alerté pour une lésion par arme à feu, sur la voie publique, rue Raspail, à Darboussier, à Pointe-à-Pitre. 

Arrivés sur les lieux, les secours découvrent une victime, blessée gravement, en arrêt cardio-respiratoire. La femme de 30 ans gisant sur le sol, allongée sur le ventre avec plusieurs impacts de balles. 

Prise en charge par le médecin du SMUR, la victime n'a pu être réanimée. Elle a été déclarée décédée. 

L'élu municipal en charge de la sécurité de la ville a été informé de la situation, indiquent les pompiers. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et l'auteur de cet homicide. 
C'est un véritable drame pour la communauté dominicaine dont serait originaire la victime. 

Un nouveau drame sur les routes de Guadeloupe

Un peu plus d'heure après, c'est à Baie-Mahault que les pompiers ont été à pied d'oeuvre. Pour un accident de la route, rue François Fresneau, à Jarry. Prévenus à 3h13, les 4 sapeurs-pompiers engagés ont pris en charge une jeune femme de 23 ans, victime d'un accident de deux-roues. 

Une victime en arrêt cardio-respiratoire. Immédiatement, les secours ont entamé une réanimation cardio-pulmonaire... Des gestes de premiers secours rendus difficiles suite à un attroupement de personnes sur les lieux. La victime a dû être déplacée afin d'être prise correctement en charge. 

Une médicalisation sans succès car la jeune femme a été déclarée décédée par le médecin du SMUR. 

Une enquête devrait permettre de déterminer les circonstances de ce nouvel accident de la route. Selon les premières constatations, un seul véhicule était impliqué. 

Il s'agit du 34e décès sur les routes du département depuis le début de l'année.