publicité

La ministre des Sports sera en Russie pour encourager les Bleus

La ministre des Sports, Laura Flessel, sera en Russie pour le premier match de l'équipe de France, à qui elle a souhaité ce jeudi d'aller "le plus loin possible" et de "se faire plaisir". La France espère atteindre, au moins, les demi-finales. 

© FTV
© FTV
  • Guadeloupe La 1ère avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Interrogée sur un objectif, la quintuple médaillée olympique d'escrime est restée prudente: "Moi, je suis la ministre, je ne suis pas Didier Deschamps", le sélectionneur des Bleus, a-t-elle répondu au Stade de France, théâtre de la victoire au Mondial-1998, où elle recevait ses homologues européens.

Objectif les demi-finales          

Mercredi, dans un entretien à l'AFP, le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a rappelé l'objectif d'atteindre les demi-finales.                
"En tant que ministre des Sports je serai là pour supporter l'équipe de France. Ce que moi je souhaite c'est qu'ils aillent le plus loin possible, qu'ils se fassent plaisir, qu'on soit fiers de cette équipe de France. Et derrière s'ils nous ramènent cette coupe, qu'on soit tous derrière eux", a déclaré pour sa part Laura Flessel.               
"Je sais que c'est une belle équipe qui a envie de bien faire. Je serai là juste pour les encourager", a-t-elle ajouté.
                 
Son entourage a précisé qu'elle prévoyait de se rendre en Russie pour le premier match des Bleus, contre l'Australie le 16 juin à Kazan. Sur d'éventuelles rencontres diplomatiques à cette occasion, "l'agenda n'est pas encore calé", a-t-on précisé.
                 
Le président de la République, Emmanuel Macron, a déjà annoncé qu'il rendrait visite aux Bleus à Clairefontaine mardi et qu'il envisageait de se rendre en Russie si l'équipe de France atteint les demi-finales.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play