Miss France 2023 : c'est parti pour une semaine de préparation en Guadeloupe

miss
Les trente candidats à l'élection Miss France 2023 sont en Guadeloupe pour le traditionnel voyage de préparation
Les trente candidats à l'élection Miss France 2023 sont en Guadeloupe pour le traditionnel voyage de préparation, lundi 21 novembre. ©Christian Danquin
Les trente candidates à l'élection de Miss France 2023 sont arrivées en Guadeloupe, lundi 21 novembre, où se déroule le traditionnel voyage de préparation. Au programme de cette semaine : séances photos, rencontre avec les journalistes, test de culture générale et cours de bienséance.

Cette année, elles vont préparer l'exercice en Guadeloupe. Les trente candidates à l'élection de Miss France 2023 sont arrivées sur le tarmac de l'aéroport de Pôle Caraïbe, lundi 21 novembre. L'archipel guadeloupéen a été choisi comme territoire d'accueil pour le traditionnel voyage de préparation des Miss régionales.

Les 30 candidates à l'élection de Miss France 2023 sont en Guadeloupe pour leur voyage de préparation ©Christian Danquin

Elles sont accompagnées par Alexia Laroche-Joubert, la nouvelle présidente du concours de beauté, Cindy Fabre, la nouvelle directrice de la société Miss France mais aussi Sylvie Tellier qui fera la passation de pouvoir avec Alexia Laroche-Joubert. 

La Miss France en titre, Diane Leyre fait également du voyage durant lequel elle jouera le rôle de grande sœur. Sur tous les fronts, la parisienne ne changera rien à son planning très chargé, elle assurera tous les jours ses direct à la radio.  

Un mois avant l'élection qui se déroulera le samedi 17 décembre au MACH 36 à Châteauroux, les prétendantes à la couronne vont donc activement se préparer pour le grand show qui sera retransmis en direct sur TF1.

Durant cette semaine de préparation, les Miss régionales vont séjourner à l'hôtel Club Med de la Caravelle situé à Sainte-Anne. Sept jours top chrono au cours desquels les candidates ne vont pas chômer, et pour cause leur programme est chargé avec des séances photos pour des magazines, des interviews avec des journalistes et le passage du test de culture générale qui compte dans la note du jury de présélection prévu quelques semaines plus tard en Hexagone. Les apprenties reines de beauté suivront également des cours de bonnes manières et de «catwalk» (défilé).  Un voyage aux multiples enjeux, car les candidates seront surtout observées, notamment sur leur comportement les unes avec les autres ainsi que vis-à-vis des professionnels qui les accompagnent (maquilleurs, coiffeurs, photographes etc.).