publicité

Mortalité en hausse imputable en grande partie à l’absence de port d’équipements de sécurité

Depuis le début de l’année, 28 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’archipel. 2 nouveaux décès sont à déplorer au cours du week-end prolongé du 15 août.

  • (Source Préfecture)
  • Publié le
Si la cause des accidents en Guadeloupe est pour moitié liée à la conduite sous un état alcoolique ou sous l’emprise de stupéfiant, des facteurs aggravent les dommages de ces accidents, trois fois plus mortels que la moyenne nationale : il s’agit, outre la vitesse, du non-port des équipements de sécurité (ceinture en voiture ; casque en deux-roues).
Les décès survenus ces derniers jours sur la route font systématiquement état d’un défaut de port de ces équipements de sécurité.
Le port des équipements de sécurité par tous les usagers de la route doit devenir un automatisme. A défaut d’éviter les accidents, des vies seront ainsi sauvées.
Durant les trois dernières semaines, lors de leurs différentes actions sur le terrain, les forces de l’ordre ont constaté 30 non-ports de casque et 140 défauts de ceintures ou dispositifs de retenue pour enfant.

Depuis le début du mois d’août, près de 1000 infractions au code de la route ont été relevées, dont près de 300 infractions graves et génératrices d’accident. Une cinquantaine de permis de conduire a été retiré de leur titulaire et plus de 120 véhicules ont été immobilisés. Environ 2000 dépistages d’alcoolémie et de stupéfiants ont été réalisés.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play