On n’a pas fini d’entendre parler de l’affaire Marvin.

justice
Le tribunal de Basse-Terre a rejeté ce matin les demandes de l’avocat de ce lycéen de Morne à l’eau soupçonné d’apologie du terrorisme.
Son avocat a défendu l’idée que la procédure judiciaire entamée depuis février, n’était pas constitutionnelle. Il a déposé ce qu’on appelle des "questions prioritaires de constitutionnalité". Mais pour le tribunal, ces questions ne sont pas assez sérieuses pour être transmises à la cour de cassation !!