guadeloupe
info locale

Nombreuses réactions après la fusillade de la Jaille

sécurité
Le gérant de Lakaza à La Jaille Baie-Mahault, réagit, après la fusillade qui, dans la nuit de samedi à dimanche, a fait trois blessés, dont une jeune femme atteinte à un œil. Des victimes qui attendaient devant l’établissement, où se tenait une soirée. Les auteurs des coups de feu, tirés depuis une voiture, sont toujours recherchés. David Drumeau se dit dégoûté, amer et en colère; il interpelle les pouvoirs publics sur la prévention de la délinquance et la politique pour la jeunesse. Il n’y a jamais eu, dit-il, autant d’armes en circulation en Guadeloupe. Après 15 ans d’activité, le gérant de Lakaza annonce que cette année sera sa dernière à la tête de l’établissement. 
Pour sa part, le Président de la Région Guadeloupe Ary Chalus a vivement réagi après ce nouvel acte de violence dans l'Archipel guadeloupéen.
Publicité