publicité

Nouveau barrage ce matin à Sainte Marie. Les manifestants de l'Eau poursuivent leur mobilisation

Le collectif "Eau Secours Guadeloupe" mobilisé ce matin sur le Pont de Sainte Marie. Un barrage y avait été érigé, barrage enlevé dés 7 heures par les gendarmes. Le collectif promet de radicaliser ses actions.

© J-M. Mavounzy
© J-M. Mavounzy
  • La 1ère Guadeloupe
  • Publié le , mis à jour le
Depuis ce matin, très tôt, les membres du collectif Eau Secours Guadeloupe ont érigé un barrage pour protester contre les coupures d’eau et réclamer le début des travaux d’urgence. Des revendications formulées par Germain Parran, le président du comité Guadeloupe de l’Eau.
Il demande, d’une part un calendrier de démarrage des travaux d’urgence. Les collectivités et les communautés d’agglomération et de communes ont trouvé les 71 millions d’euros pour ces travaux d’urgence. Et, d’autre part, il réclame aussi l’arrêt de toutes les saisies à tiers détenteurs pour non paiement des factures d’eau.

Germain Paran Président du Comité Guadeloupe de l'Eau

ERIC MAIRE PREFET DE LA GUADELOUPE BARRAGE USAGERS DE L EAU

 

Sur le même thème

  • eau potable

    Eau polluée à Gourbeyre : Le procureur de Basse-Terre se saisit de l'affaire

    Des résidus de chlordécone ont été retrouvés dans l’eau des robinets des Gourbeyriens. Le collectif de l’eau de Gourbeyre incrimine la Communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe. Le procureur de Basse-Terre a envoyé une demande d'information à l'Agence régionale de santé. 

  • eau potable

    L'insupportable manque d'eau

    De nombreux quartiers du sud Basse-Terre toujours privés d’eau, malgré le plan d’urgence. Le Comité de l’eau organise cette semaine des réunions d’information dans les communes concernées, en vue de possibles nouvelles actions.

  • eau potable

    La vie ordinaire, sans eau...

    Certains quartiers des communes du SIAEAG sont privés d’eau en dehors du calendrier des coupures annoncées. C’est le cas des habitants du Plateau Belair à Pliane au Gosier. Exaspérés par cette situation, ils ont appris à s'organiser pour vivre, sans eau

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play