guadeloupe
info locale

Nouveau procès pour le meurtrier présumé de Yohann Equinoxe

justice
Palais de justice
Le palais de justice de Fort-de-France ©Martinique 1ère
La Chambre spéciale de la cour d’appel des mineurs à Fort-de-France juge à partir d’aujourd’hui le meurtrier présumé de Yohann Equinoxe. Un troisième procès qui sera une nouvelle épreuve pour la famille du jeune lycéen poignardé à Lacroix en septembre 2016.
Paul Kent est accusé d’avoir tué le jeune lycéen de 15 ans, en septembre 2016. Yohann Equinoxe, scolarisé au lycée Chevalier de Saint-Georges à Baimbridge, avait reçu plusieurs coups de couteau, devant la cité de Lacroix, où il attendait son bus.
Lors de son premier procès, en septembre 2017, son meurtrier présumé (âgé lui aussi de 15 ans) avait été condamné à 14 ans de réclusion criminelle. Ses avocats avaient fait appel de cette peine, laquelle avait été ramenée à 12 ans par la cour d’appel des mineurs en mai 2018.
Mais le parquet s’était pourvu en cassation, d’où ce troisième procès, délocalisé donc.
©guadeloupe
Un nouveau procès et un nouvelle épreuve pour la famille de Yohann Equinoxe qui, malgré cette délocalisation, est bien présente ce matin à Fort de France
Me Bernard Pancrel avocat de la famille
©guadeloupe
Publicité