publicité

Une nouvelle fusillade à Pointe-à-Pitre fait deux blessés

Que se passe t-il à Pointe-à-Pitre ? Après un meurtre et deux blessés dans la nuit de Mardi Gras, deux autres jeunes hommes ont été blessés par balles, dans la soirée du Mercredi des Cendres, selon des sources policières. 

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Les derniers jours du carnaval ont été ternis par de sanglants faits-divers. Bilan du Mardi Gras et du Mercredi des Cendres à Pointe-à-Pitre : 1 mort et 4 blessés par arme blanche et arme à feu.

Abattu en pleine rue

Mardi soir, une jeune homme de 21 ans est tué d'une balle, rue Gagarine, à Pointe-à-Pitre. Il est abattu non loin du cimetière de la ville, lieu de pause d'un groupe à po. Des centaines de personnes autour de lui... Touché au flanc, il ne survit pas à ses blessures. 
Un autre jeune homme, lui âgé de 25 ans, reçoit également 3 balles. Blessé au visage et à l'abdomen, ses jours ne sont pas en danger. 

Des blessés "déposés" aux urgences

Mercredi des Cendres, vers 15 heures, cité Henri IV, les pompiers et le SAMU prennent en charge un blessé à la jambe gauche. Suite à une altercation, une fois encore, ce sont les armes qui se sont exprimées. 
Quelques heures plus tard, alors que le carnaval bat son plein, que des milliers de spectateurs assistent au dernier défilé, de nouveaux coups de feu retentissent dans Pointe-à-Pitre. Il est 22h30, un groupe à po est en pause à proximité du tribunal de Grande Instance. C'est là qu'est blessé un homme de 31 ans. Touché au niveau de la bouche, il est transporté aux Eaux Claires, et immédiatement conduit au bloc opératoire... Son pronostic vital est engagé.
Au même endroit, selon des sources policières, un autre blessé, lui, touché au flanc est acheminé vers le CHU.

Ces deux fois, les secours n'ont pas été appelés. Impossible, pour l'heure de savoir qui a conduit ces deux hommes aux urgences. 

La Direction interrégionale de la police judiciaire a été saisie de ces enquêtes et multiplie les auditions de témoins. Pour l'heure, selon Loïc Guérin, Procureur de la République adjoint de Pointe-à-Pitre, "à ce stade de l'enquête, aucun lien ne peut être fait entre toutes ces affaires".


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play