publicité

De nouvelles mesures pour aider les crèches du département

Il manque des centaines de places en crèches en Guadeloupe. Et quand ces places existent, elles sont mal réparties sur le territoire. Plusieurs représentants de la CNaf, (la Caisse Nationale) sont actuellement en Guadeloupe. Ils ont proposé des solutions ce matin.

© Micro crèche
© Micro crèche
  • Laetitia Broulhet
  • Publié le
Il n’y a plus assez de place dans les structures d’accueil de la petite enfance en Guadeloupe pour répondre aux besoins de garde des parents. La Présidente du Conseil d’Administration de la CNAF (Caisse Nationale d’Allocations familiales), le Directeur Général, et le Directeur du Réseau sont chez nous pour discuter de la politique familiale et sociale de la Guadeloupe.
Une réunion de travail se tenait ce matin avec des acteurs de terrain, à Port-Louis, précisément au Village de la Famille et de l'Enfant.
© Laetitia Broulhet
© Laetitia Broulhet
 

377 places en moins sur un an

On le sait, les crèches rencontrent des difficultés financières et cela s'est traduit par 377 places en moins en une année. D'un côté, il y a les communes qui sont dans le rouge et qui ne parviennent pas à aider les structures de la Petite enfance. Et puis de l'autre, l'engagement financier de la CAF, qui devait baisser. Aujourd'hui, le directeur général de la Caisse nationale des affaires familiales est venu en visite, en Guadeloupe, pour rassurer et apporter des solutions. La CAF va donc maintenir le taux de son aide financière. La menace est donc levée.

Et puis, pour favoriser l'accueil des jeunes enfants, la CAF a annoncé 3 axes prioritaires : plus de mixité sociale, une meilleure répartition sur le territoire et enfin, favoriser l'accueil des enfants handicapés. Pour cela, la CAF va débloquer 400 millions d'euros pour ce secteur. Les dispositifs sont déjà prêts à être déployés pour 2019. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play